La première bougie.

Très belle couronne de l’avent, faite par Mie-Thé Cabon. Nous sommes très heureux de voir le très beau résultat. C’était une première pour elle à l’atelier. 

Le résultat est incontestable, tu peux revenir l’année prochaine le 30/11/2019 à la salle des associations. 

Bel exemple de partage de tradition, c’est celà aussi un Jumelage.


L’atelier de l’avent a eu lieu.

Samedi 01/12/18, a eu lieu l’atelier des couronnes de Noël pour la 4ème édition. La première année était réservée intégralement aux commandes, depuis trois ans  les cours se sont également installés.

17 personnes ont confectionné leurs couronnes en profitant de la musique traditionnelle allemande de Noël et des gâteaux typiques de cette période en Allemagne, le tout dans une superbe ambiance.

Beaucoup d’autres commandes sont en fabrication. Nous remercions Dagmar pour son investissement dans la préparation de l’avent. 


L’IGP à l’heure de la Bretagne.

Samedi 17/11/18 à 19:30, grâce à l’organisation d’un fest noz par l’igp, nombreux habitants de Edingen-Neckarhausen se sont rassemblés. 

Au programme, danses bretonnes, projection de film et repas français.. 

A voir les photos sur le site Web de l’igp, la fête fût belle.

 


Zimtsterne.

C’est l’époque de la préparation des gâteaux de Noël allemand, voici une des recettes:

Zimtsterne
Ingrédients :
3 blancs d’oeufs
250 gr de sucre glace
1 paquet de sucre vanillé
3 gouttes d’amande amère
1 c. à café de cannelle moulue
150 gr de poudre d’amande
Battre les blans d’oeufs en neige ferme, y ajouter peu à peu le sucre glace.
Réserver 2 cuillérées à soupe bien pleines de neige pour le glaçage.
Ajouter au reste de neige le sucre vanillé, les goutes d’amande amère, la cannelle, et environ 150 gr de poudre d’amande. Mélanger le tout doucement.
Ajouter assez de poudre d’amande et pétrir jusqu’à obtenir une pâte qui ne colle presque plus. Etaler la pâte sur une plaque recouverte de poudre d’amande, de façon à obtenir une abaisse d’environ 1/2cm d’épaisseur.
Y découper des étoiles que l’on pose sur une plaque à four recouverte d’un papier sulfurisé. 
Ajouter quelques gouttes d’eau  à la neige que l’on avait réservée et la passer au pinceau sur les étoiles, les mettre au four chaud (135°). Cuire 20 min (les étoiles doivent rester souples).
Conserver dans un carton.


Retour sur le stage Tandem 2018.

Le stage Tandem s’est déroulé du 27 juillet au 11 août, une semaine à Berlin/Potsdam en Allemagne et une semaine à Sommières en France. 

16 jeunes âgés de 15 à 17 ans ont participé à ce stage, 8 jeunes Allemands et 8 jeunes Français (dont 11 filles et 5 garçons). C’était un groupe très homogène, le niveau linguistique allant du niveau A1 au niveau B2. Le groupe a été encadré par deux animatrice linguistiques certifiées par l’OFAJ et deux autres animateurs responsables des activités de loisir.
La majorité des animations (linguistiques ou pas) ont été pratiquées en Tandem, c’est à dire un partenaire allemand a travaillé avec un partenaire français.

Le séjour avait pour objectif essentiel le développement linguistique des participants. Ainsi, les animations linguistiques ont occupé une grande partie du temps, mais des activités de loisir ont fait aussi partie du séjour, surtout pour créer un temps de détente et de rencontre au dehors du travail linguistique entre les participants. En somme, le stage a été enrichissant pour tous les participants. 


Rétro sur le Séjour des jeunes allemands 2018, à Plouguerneau.

Le séjour des jeunes Allemands s’est déroulé du 28 juillet au 12 août à Plouguerneau. 

Une vingtaine de jeunes âgés de 13 à 17 ans ont participé à ce séjour. Le voyage s’est effectué en car depuis Edingen-Neckarhausen. Le groupe a été logé à l’école Saint Joseph. 
Outre les animations linguistiques, les visites culturelles et les activités sportives (souvent en commun avec l’Espace Jeunes de Plouguerneau), les jeunes ont pu faire la connaissance de la ville jumelle, de sa région ainsi que de la culture bretonne et de jeunes Français. Les nombreuses activités sportives, escalade au fort de Bertheaume, jeux de plage, surf et catamaran, ont été suivies de visites de l’écomusée à Plouguerneau (journée autour des algues) ou de la radio locale Légénde FM. Les animations linguistiques ont également permis de faire connaissance des autres participants et de rencontrer de jeunes Français. 
Les retours des jeunes ont été très positifs et ils garderont un très bon souvenir ! 


Maro evit ar Vro – Mort pour la patrie. Participation de Sina à la représentation d’une pièce de théâtre.

La pièce de théâtre « Paroles de Poilus – Maro evit ar Vro » parle d’un jeune Breton (Jaïg) qui doit quitter sa famille et sa fiancée pour combattre dans la Première Guerre Mondiale. Autour de lettres de soldats français, écrites à leurs familles, l’histoire des soldats dans la « Grande Guerre » est racontée. 

Le groupe Ar Vro Bagan joue cette pièce depuis 2014, le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale. Pour chaque représentation, les textes et la mise en scène changent un peu, car le groupe a pour ambition de montrer au public quels effets, la guerre a eu sur leur commune. Ainsi des noms des morts de la commune sont évoqués par exemple. 
Pour la représentation de Paroles de Poilus à Plouguerneau, le 4 novembre 2018 à 15 heures à l’Armorica et le 16 novembre à 20h30 à Gouesnou, le groupe a ajouté les lettres d’un jeune soldat allemand écrites à sa sœur dans la pièce ainsi qu’un épilogue montrant l’évolution du jumelage entre Plouguerneau et Edingen-Neckarhausen. 

Les impressions de Sina:
J’ai participé à cette représentation en jouant la sœur du jeune soldat allemand. J’ai lu des lettres en allemand à haute voix et l’épilogue à la fin, ensemble avec Anjela Etienne, une autre membre du Comité de jumelage qui a lu des parties de l’épilogue en breton. 
Cela m’a fait plaisir de pouvoir participer à ces représentations au sein d’un groupe très sympa, ouvert et investi !


AG ordinaire 2018 du Comité de Jumelage.

L’assemblée générale du comité de jumelage a eu lieu le 27 octobre 2018 à 18.15 heures dans la salle des Associations à Lilia. Exceptionnellement, aucun membre de l’IGP n’a participé à cette assemblée générale. Emma Iddir, la jeune volontaire franco-allemande à Edingen-Neckarhausen, a été la représentante. 

L’assemblée générale a commencé par l’accueil et le remerciement de Guillaume Appriou (président du comité de jumelage) pour les membres présents et les anciens présidents. 
Ensuite, les discours de Cécile Trividic (élue), Simon Michler (maire de Edingen-Neckarhausen) et Barbara Rumer (présidente de l’IGP) ont été lus. 
Puis, Guillaume Appriou a présenté le bilan moral, dans lequel il présente, entre autre, le nombre des nouveaux adhérents (199), il résume le cinquantième anniversaire à Edingen-Neckarhausen et il rappelle l’importance du bénévolat au sein d’une association. 
Le bilan des activités a été ensuite présenté par Olivier Pilvin, le secrétaire du comité et Christine Guignard, la secrétaire adjointe. Des nombreuses activités ont eu lieu cette année, dont plusieurs rencontres de jeunes, le cinquantième anniversaire à Edingen-Neckarhausen en août. Certaines activités, comme l’atelier de couronnes de l’Avent et le marché de noël, auront lieu le mois prochain. 
Le bilan financier a été présenté par Martine Pochon, la trésorière. 
Enfin, Guillaume Appriou évoque l’élection du conseil d’administration, procéde au tiers sortant, démissions, nouveaux entrants  puis invite les participants de l’assemblée générale au pot de l’amitié. 
L’assemblée générale s’est terminée à 19h15. 


Il y a un siècle…

Le 11 novembre 1918, à 5h15 du matin dans le wagon restaurant 2419 D du train d’état-major du Maréchal Foch, les quatre délégués allemands apposent leurs signatures au bas de la convention de l’armistice. 

Un moment fort de l’histoire se déroule dans la clairière de Rethondes en forêt de Compiègne. 

Légende de la peinture: derrière la table, de droite à gauche, le Général Weygand, le Maréchal Foch et les Amiraux britanniques Rosslyn Wemyss et G.Hope. Devant le Ministre d’Etat allemand Erzberger, le Général Detlof von Winterfeldt de l’armée impériale, le Comte Alfred Graf von Oberndorff des affaires étrangères et le Capitaine de vaisseau Ernst Vanselow de la marine impériale. 

Il est à noter que Alfred Graf von Oberndorff est né en 1870 à Neckarhausen et est décédé en 1963 à Heidelberg. Il repose au cimetière de Edingen-Neckarhausen.